Stage d\'observation 3d

Le stage d’observation de 3°

2020 / 2021

Le caractère obligatoire

La séquence d'observation en milieu professionnel est obligatoire pour tous les élèves des classes de troisième, en application des dispositions de l'article D. 332-14 du code de l'éducation dans les entreprises, les associations, les administrations, les établissements publics ou les collectivités territoriales, aux conditions prévues par le code du travail. 

D'une durée de cinq jours, consécutifs ou non, elle se déroule durant le temps scolaire. Elle peut donc aussi être divisée en plusieurs périodes, par exemple trois jours puis deux jours.

Elle est intégrée au parcours individuel d'information, d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel dit parcours Avenir. Elle peut être organisée pour des élèves scolarisés en classe de quatrième (article D. 331-6 du code de l'éducation).

 

L'objectif

Elle a pour objectif de « développer les connaissances des élèves sur l'environnement technologique, économique et professionnel et notamment dans le cadre de l'éducation à l'orientation ».

 

L'âge des élèves

Depuis le 1er janvier 2019, l'article L. 4153-1 du code du travail, modifié par l'article 19 de la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 relative à la liberté de choisir son avenir professionnel, autorise les élèves de moins de 14 ans, des classes de quatrième ou de troisième, à effectuer leur séquence d'observation dans une entreprise régie par le droit privé. Ainsi tous les élèves de classe de quatrième et de troisième sont soumis à la même réglementation, quel que soit leur âge, pour effectuer leur séquence d'observation.

 

L'organisation

La séquence d'observation en milieu professionnel doit être prévue et insérée dans les emplois du temps de l'année scolaire pour tous les élèves des classes de troisième. Son organisation relève de l'initiative des établissements. Son organisation durant les vacances scolaires est formellement exclue.

L’amplitude horaire d’une journée de stage ne doit pas excéder 8 heures.

La durée hebdomadaire ne peut pas dépasser 30 heures pour les élèves de moins de 15 ans à la date du stage et 35 heures pour les élèves de plus de 15 ans à la date du stage. Il est souhaitable que la durée du stage soit supérieure à 25 heures et qu’il se déroule dans son intégralité dans la même entreprise.

 

Pour permettre l'accueil optimal des élèves en entreprisele Chef d'Etablissement veille à ce que cette séquence d'observation en milieu professionnel se déroule, au moment le plus opportunentre les vacances de la Toussaint et les vacances de printemps afin que les entreprises puissent prévoir l'accueil des élèves dans les meilleures conditions.

Les élèves peuvent être accueillis individuellement ou collectivement en milieu professionnel. L'encadrement et le suivi de l'élève doivent être précisés dans la convention obligatoire signée entre l'établissement et l'entreprise ou l'organisme d'accueil.

 

La recherche du lieu où se déroulera la séquence d'observation

Il est essentiel que les élèves s'approprient les objectifs de cette séquence d'observation, notamment dans leurs recherches d'entreprise ou d'organisme public, mais aussi dans l'appréhension de cette semaine en entreprise, via ses

codes et dans la manière de collecter les informations afin de rédiger leur rapport de stage. Les élèves et leurs familles doivent être activement impliqués dans la recherche et le choix des lieux des séquences d'observation.

L'accueil en milieu professionnel doit répondre à des objectifs pédagogiques et, si possible, tenir compte des centres d'intérêt des élèves tout en respectant les conditions de sécurité, conformément aux dispositions du code du travail.

Cette séquence est organisée dans les conditions générales définies par les articles D. 331-1 et suivants du code de l'éducation, précisées par la circulaire du 8 septembre 2003 relative aux modalités d'accueil en milieu professionnel d'élèves mineurs de moins de 16 ans.

À titre exceptionnel, les séquences d'observation en milieu professionnel peuvent être envisagées dans des lieux éloignés de l'établissement d'enseignement ou du domicile de la famille.

Les séquences d'observation en milieu professionnel peuvent aussi être organisées à l'étranger. Pour leur organisation, les dispositions de la circulaire n° 2003-203 du 17 novembre 2003 relative à la convention type concernant les périodes de formations en milieu professionnel à l'étranger des élèves en formation professionnelle de niveau V et IV et de la circulaire n° 2016-091 du 15 juin 2016 relative à la mobilité des élèves de collège et de lycée en Europe et dans le monde, servent de référence.

 

La préparation de la séquence d'observation

La séquence d'observation doit être précédée d'un temps de préparation et suivie d'un temps d'exploitation ou de restitution qui permet de valoriser cette expérience. Ce travail de préparation sera réalisé en classe, majoritairement sur l’heure de vie de classe avec le professeur principal ou les professeurs documentalistes du CDI. Faisant partie du Parcours Avenir, cette séquence d’observation donnera lieu à un rapport et à un examen oral organisé dans les semaines qui suivront le stage.

 

Catherine Duez, Adjointe de Direction